Dopage : Jalabert estime qu'il est difficilement défendable

le
5
Dopage : Jalabert estime qu'il est difficilement défendable
Dopage : Jalabert estime qu'il est difficilement défendable

Au lendemain de l'annonce de son contrôle positif à l'EPO sur le Tour de France en 1998, Laurent Jalabert était invité sur RTL. Et l'ancien coureur cycliste français a rappelé qu'il recevait des produits sans savoir s'ils étaient dopants tout en reconnaissant qu'il est désormais difficile pour lui de se défendre maintenant que le « pavé est lancé ». « Comme je l'ai déjà dit, j'ai toujours fait confiance aux équipes et aux staffs. Je n'ai jamais cherché à avoir recours à des pratiques dopantes pour améliorer mes performances. J'ai essayé de faire confiance et je n'avais aucune raison de penser que je n'allais pas le faire, a déclaré « Jaja ». Les personnes du Sénat ne veulent pas communiquer sur le sujet. Je prends cette information comme elle vient. Je ne peux pas la contester. Ce sont des faits qui remontent à 1998 et il n'y a pas grand-chose à faire puisque je suis jugé coupable quoi qu'il arrive. A partir du moment où le pavé est lancé, que faire d'autre ? Qui va me croire ? Dans ce cas, c'est très difficile de prouver mon innocence. »

Alors que les révélations de L'Equipe émanent de la commission d'enquête sénatoriale sur l'efficacité de la lutte antidopage en France, l'ancien champion de France rappelle qu'il a lui-même témoigné devant la commission devant laquelle il avait indiqué qu'il ne pouvait pas « dire avec fermeté que je n'ai jamais rien pris d'illicite ». « Quand j'ai été auditionné au Sénat, j'ai été très franc sur le sujet, rappelle-t-il. J'ai été soigné comme l'étaient tous les coureurs. Quand les étapes étaient difficiles, les médecins nous administraient des produits de récupération, ce n'était pas interdit. Je ne savais pas ce qu'il y avait dans ces produits. J'avais peut-être tort de faire confiance. Je n'ai aucune information. Je lai appris en même temps que vous. »

Pour sa défense, Jalabert estime enfin que révéler les pratiques du passé n'est pas la plus grande priorité alors que le cyclisme fait la chasse au dopage. « Après 98, j'étais particulièrement méfiant parce que les pratiques étaient pour le moins inquiétantes. Bien sûr que la confiance était altérée mais avant cela, il n'y avait aucune raison de ne pas faire confiance. Vous n'êtes pas tenus de me croire. Révéler ce test 15 ans après, je m'interroge, déclare-t-il. J'ai été auditionné sur une enquête sur l'efficacité de la lutte contre le dopage. Mais si tous ces travaux étaient finalement nécessaires pour voir ce qu'il s'est passé il y a 15 ans, je ne suis pas convaincu que de révéler que le peloton était dopé, ça arrange la situation d'aujourd'hui. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • eskimmo le mardi 9 juil 2013 à 15:29

    Comparé au foot où les beaufs s'enferment dans un stade avec du maquillage sur la tronche, des canettes de bière à la main et se foutent sur la gueuIe à la sortie, le vélo semble un sport d'intellectuels.

  • unknown9 le samedi 6 juil 2013 à 23:31

    il est marrant Jalabert... çà fait 20 ans qu'on attend que le Tour fait la chasse au dopage mais bizarrement depuis 20 ans prés de la moitié des vainqueurs a été radiée à postériori ! Ce sport est mort, suffit de constater le manque d'intérêt sur les routes : c'est devenu un sport de beauf, entre les mecs déguisés en diable qui courent comme des abrutis et ceux qui sirotent leur pastis devant leur camping car...

  • vd46 le samedi 29 juin 2013 à 19:34

    et on laisse contador (dopé depuis des années ) refaire le TOUR ...LAMENTABLE !!!

  • vd46 le samedi 29 juin 2013 à 19:33

    tous dopés :z'allaient pas pour rien ds des équipes espagoles car c'était + facile qu'en FRANCE ! pas vrai JAJA ...qui subitement s'est mis à savoir tout faire en + de sprinter :grimpet ,rouler contre la montre etc ;;;signé un médecin du sport ...

  • vd46 le samedi 29 juin 2013 à 19:30

    encore un qui ,évidemment n'était pas au courant ...lisait bien l'EQUIPE ,JAJA avant 98 !! et la méga affaire sur le GIRO qqs années avant lors d'une incursion en croatie ...les carabiniers étaient sur le bateau du retour et les voitures des équipes (chargées d'EPO ou autres ) prévenues st revenues par la côte pour rentrer en ITALIE !!!