Dopage : Fraser-Pryce pour le boycott

le
0
Dopage : Fraser-Pryce pour le boycott
Dopage : Fraser-Pryce pour le boycott

Shelly-Ann Fraser-Pryce, quintuple championne du monde, n'a que peu apprécié la déclaration du Dr Paul Wright, chargé des contrôles pour la JADCO - la commission antidopage jamaïcaine ? qui a qualifié les contrôles positifs d'Asafa Powell et Sherone Simpson de « partie immergée de l'Iceberg ». La championne jamaïcaine a ainsi déclaré : « Nous pensons que nous méritons d'avoir de bonnes choses et non d'avoir notre nom terni au moment où les choses vont si bien, a-t-elle expliqué au micro de la BBC vendredi. C'est pour cela qu'il est important que notre Fédération soit à nos côtés et ne dise pas le genre de choses qui ont été dites à propos de nos athlètes. Nous avons besoin d'une voix capable de s'élever et de dire : Vous ne pouvez pas dire ce genre de choses sans preuves ». Visiblement remontée, elle a poursuivi : « Nous n'avons pas de problèmes de dopage, nous sommes testés où que nous allions. Il n'y a personne en Jamaïque pour dire : « dopons-nous pour être rapides ! » Ce n'est pas vrai? Pourquoi n'avons-nous pas le soutien que nous méritons ? Nous ne sommes pas toujours traités de manière correcte. Nous devrions être capables de dire que, si quelque chose ne va pas comme nous le souhaitons, nous ne courrons pas », a t-elle conclu.

A noter que Shelly-Ann Fraser-Pryce avait été suspendue six mois en 2010 après un contrôle positif à l'oxycodone. Cette dernière s'était défendue arguant que le médicament lui avait été prescrit pour soigner des douleurs dentaires.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant