Dopage : Coe veut durcir les sanctions

le
0
Dopage : Coe veut durcir les sanctions
Dopage : Coe veut durcir les sanctions

Tyson Gay et Asafa Powell contrôlés positifs, tout comme d'autres athlètes jamaïcains, il n'en fallait pas plus pour que le spectre du dopage revienne peser sur l'athlétisme. Alors qu'en 1997, l'IAAF avait été forcée de réduire la sanction pour un premier contrôle antidopage positif de quatre à deux ans pour s'aligner sur le règlement de l'Agence Mondiale Antidopage, Sebastian Coe suggère dans un entretien à la BBC de faire marche arrière : « Deux ans, en appel, c'est souvent ramené à dix-huit mois. Trop d'athlètes sont prêts à prendre le risque », a expliqué le président du comité d'organisation des Jeux Olympiques de Londres en 2012.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant