Dopage : Cilic a menti sur sa blessure au genou

le
0
Dopage : Cilic a menti sur sa blessure au genou
Dopage : Cilic a menti sur sa blessure au genou

« C'est un jour très noir », avait déclaré Marin Cilic au moment d'annoncer son forfait au deuxième tour de Wimbledon face à Kenny de Schepper, en raison d'une blessure au genou. Un jour noir qui commence à s'expliquer, trois mois après les faits. La Fédération internationale de tennis (ITF) a en effet dévoilé mardi le procès-verbal des auditions du joueur croate devant son tribunal anti-dopage, et il s'avère que Cilic n'était pas du tout blessé ce jour-là (le 26 juin). Il venait en effet d'apprendre que ses avocats avaient accepté une suspension provisoire pour dopage et renonçaient à faire analyser l'échantillon B. Le 11 juin avant son premier match au Queen's, Cilic avait appris qu'il avait été contrôlé positif à la nicéthamide à Munich, ce qui ne l'avait pas empêché d'atteindre la finale. Depuis, le Croate a été suspendu neuf mois, soit jusqu'au 31 janvier 2014.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant