Dopage : Bassons pas étonné par les révélations du Sénat

le
0
Dopage : Bassons pas étonné par les révélations du Sénat
Dopage : Bassons pas étonné par les révélations du Sénat

« Cette liste ne me surprend pas du tout. » Sur RTL, l'ancien cycliste Christophe Bassons n'a pas été étonné d'apprendre que Marco Pantani, Jan Ullrich, Laurent Jalabert ou Jacky Durand ont été contrôlés positifs à l'EPO lors des Tours de France 1998 et 1999. « Pour que la nouvelle génération ne fasse pas les mêmes conneries, il faut simplement que ces gens-là, qui ont réussi à vivre dans le mensonge pendant quinze ans, ne soient pas à la tête d'équipes, ne soient pas consultants télé, entraîneurs ou autre? Je pense qu'il est nécessaire de faire le ménage là-dessus. »Christophe Bassons fait ici référence à Laurent Jalabert, consultant sur France Télévisions, à Jacky Durand, consultant chez Eurosport, mais aussi à Jeroen Blijlevens, actuel directeur sportif de la formation Belkin. « Si j'ai abandonné le cyclisme en 2001, c'est qu'on était déjà passé du harcèlement moral au harcèlement physique : des Français ont essayé de me mettre dans le fossé à plusieurs reprises, a poursuivi Christophe Bassons. Pour moi, certains coureurs étaient dopés sur le Tour 2013. Bien évidemment. C'est ma conviction. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant