Dons: les Français plus généreux en 2014, surtout les jeunes

le
0
Les Français ont donné entre 4,2 et 4,4 milliards d'euros en 2014, 4% de plus qu'en 2013. (FuzzNails/shutterstock.com)
Les Français ont donné entre 4,2 et 4,4 milliards d'euros en 2014, 4% de plus qu'en 2013. (FuzzNails/shutterstock.com)

(AFP) - Les Français ont effectué davantage de dons en 2014 et pour la première fois, les actifs imposables de moins de 30 ans ont plus donné que les plus de 70 ans, en proportion de leurs revenus, selon une étude publiée jeudi.

Les Français ont donné entre 4,2 et 4,4 milliards d'euros en 2014, 4% de plus qu'en 2013, selon cette étude réalisée par l'association Recherches et solidarités avec l'Institut des dirigeants d'associations et fondations (Idaf), et révélée par La Croix.

5,5 millions de foyers donateurs ont déclaré à l'administration fiscale 2,4 milliards d'euros, 7,2% de plus que l'année précédente qui avait marqué une stagnation.

De nombreux donateurs modestes ne peuvent plus poursuivre leur soutien financier aux associations et le remplacent parfois par des dons de temps ou en nature, selon cette étude sur "La générosité des Français". Mais ceux qui en ont les moyens prennent le relais et donnent plus: le don annuel moyen déclaré des foyers imposables a ainsi augmenté de 6,5% à près de 440 euros.

Les moins de 30 ans ont donné 1,8% de ce qu'ils ont gagné (avec un don moyen annuel déclaré de 395 euros), bien davantage que la moyenne nationale de 1,1%, et que les plus de 70 ans (1,4% avec un don moyen de 501 euros).

Les auteurs de l'étude y voient "l'heureux effet du don en ligne et du numérique en général, pour assurer la relève".

Les moins de 30 ans ne représentent toutefois que 4% du nombre de foyers fiscaux qui déclarent un don, comparé à 31% pour les plus de 70 ans.

Globalement, toutes les causes ont vu leur situation s'améliorer, des plus traditionnelles comme la recherche médicale, la santé ou l'aide aux plus démunis, jusqu'à des causes plutôt en souffrance ces dernières années (éducation populaire, patrimoine ...).

Un baromètre des intentions de dons, réalisé en interrogeant en ligne 927 donateurs entre le 19 octobre et le 5 novembre (méthode des quotas), montre par ailleurs que 35% des donateurs se disent prêts à donner de l'argent à des associations pour venir en aide aux migrants, et 55% pensent faire des dons en nature.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant