"Donner aux entrepreneurs les moyens de discuter directement avec les salariés"

le
5
Le patronat plaide pour une simplification du Code du travail français.
Le patronat plaide pour une simplification du Code du travail français.

Le gouvernement Valls planche sur une réforme du droit du travail qui vise à donner davantage la main aux entreprises et aux branches professionnelles. Un projet de loi pourrait être présenté en conseil des ministres fin 2015-début 2016, discuté et voté par le Parlement avant l'été prochain. Le Point.fr a interrogé Stanislas de Bentzmann, président du mouvement patronal CroissancePlus.

Le Point : Le Code du travail est régulièrement attaqué. En quoi est-il illisible, voire néfaste ?

Stanislas de Bentzmann : Le Code du travail est néfaste à l'efficacité de notre économie en ce sens qu'il est basé sur la défiance : il ne considère pas le salarié comme quelqu'un d'intelligent et capable de comprendre ses intérêts, ni le dirigeant comme quelqu'un de digne de confiance. Cette armure que le législateur a construite pour les salariés ne remplit plus son rôle initial, celui de les protéger, et exclut du marché du travail les personnes peu qualifiées. Elle freine de plus le développement des entreprises qui perdent des parts de marché du fait de leur manque d'agilité. Ce Code devient totalement inadapté aux nouvelles formes de travail qui émergent et qui font évoluer les relations au travail.

Ce n'est pas la première fois qu'un gouvernement français se lance dans la simplification du Code du travail. La dernière fois,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M169421 le vendredi 11 sept 2015 à 08:59

    La porte au chantage est ouverte.Bravo!Quelle évolution..et sous un gvt de gauche.Quelle honte.

  • paulin17 le vendredi 11 sept 2015 à 08:22

    Je vous engage dans certaines PME a discuter avec votre patron!! J'ai testé 2 fois!! remarquez c'est rapide et précis : on vous dis " c'est ca ou la porte!"

  • ccondem1 le vendredi 11 sept 2015 à 08:04

    "Le Code du travail est néfaste à l'efficacité de notre économie en ce sens qu'il est basé sur la défiance : il ne considère pas le salarié comme quelqu'un d'intelligent et capable de comprendre ses intérêts, ni le dirigeant comme quelqu'un de digne de confiance." Tout est dit : consternant !

  • squal72 le vendredi 11 sept 2015 à 06:56

    " le dirigeant comme quelqu'un de digne de confiance", combien d'entre eux même leur société dans le mur, ou mentent délibérément à leurs employés !!! Les belles promesses jamais réalisées. Bref !!! C'est pas demain que cela va s'arranger !!!

  • b.renie le vendredi 11 sept 2015 à 06:51

    L'entreprise est semblable à un corps humain. C'est un tissu de relations entre sa direction et son personnel ainsi qu'à l'intérieur même du personnel. il en résulte un équilibre dont seuls ceux qui le vivent peuvent en connaître les caractéristiques et originalités : ce qui le fait comme il est. Un syndicat ne peut pas le percevoir. Seul un dialogue interne en est capable. De plus les syndicats en France ne représentent qu'eux mêmes : 7,7% seulement des salariés sont syndiqués