Données personnelles: il y a urgence à établir des règles européennes, selon la Cnil

le
0
Données personnelles: il y a urgence à établir des règles européennes, selon la Cnil
Données personnelles: il y a urgence à établir des règles européennes, selon la Cnil

Il y a "urgence à définir un cadre éthique à la société numérique" en Europe, et donc aux données personnelles, essentielles mais qui ne sont pas une marchandise comme une autre, souligne Isabelle Falque-Pierrotin, la présidente de la Cnil, dans un entretien à l'AFP vendredi.Les autorités européennes de régulation des données, réunies au sein du G29, vont interpeller les gouvernements dans une déclaration commune publiée lundi prochain au cours du colloque "Protection des données, innovation et surveillance : quel cadre éthique européen?" qui se tient à Paris, explique-t-elle."Malgré des intérêts économiques pas toujours convergents, on a réussi à se mettre d'accord sur un manifeste (...) ça veut dire qu'on a une approche humaniste des données qui est commune et est spécifique", relève Mme Falque-Pierrotin qui préside aussi le G29.Cette "initiative du G29" ne présente pas "d'antagonisme envers un pays" en particulier, souligne-t-elle, même si l'affaire Snowden, qui a révélé les pratiques de surveillance des autorités américaines, a fait office de catalyseur et fait prendre conscience au monde entier de l'importance de la protection des données.Cette prise de position intervient à l'approche d'une année 2015 cruciale. Outre le règlement européen sur les données personnelles qui doit être adopté, "il y des négociations commerciales transatlantiques entre l'Europe et les Etats-Unis où les données sont en filigrane, même si elles ne sont pas officiellement un enjeu".La responsable de la Cnil souligne également les discussions en cours avec les autorités américaines sur le "Safe Harbour", un accord qui permet de transférer sur le sol américain des données personnelles des citoyens européens, ainsi que celles sur la gouvernance d'internet au niveau international."On a toute une série d'échéances pour lesquelles il faut que l'Europe ait ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant