Donato Di Campli : "Verratti, c'est un peu un OVNI"

le
0
Donato Di Campli : "Verratti, c'est un peu un OVNI"
Donato Di Campli : "Verratti, c'est un peu un OVNI"

Depuis qu'il a percé, Marco Verratti aurait pu faire comme beaucoup et choisir un agent star à la Mino Raiola. Or, le Parisien a choisi de continuer de travailler avec Donato Di Campli, formant un duo 100 % Abruzzes plutôt atypique dans le monde du foot.

Bonjour Donato. Il paraît que vous êtes devenu agent un peu par hasard...
Je suis avocat et j'ai étudié le droit sportif en me spécialisant dans la faillite des clubs et notamment la possibilité de conserver la même division. J'ai ainsi sauvé Lanciano, Pescara et la Pro Patria. En fait, j'ai touché un peu à tout, j'ai été journaliste, animateur touristique au club Med et même ouvrier pour me faire de l'argent de poche plus jeune. Je viens d'une famille très modeste et me suis construit petit à petit.

Comment avez-vous connu Verratti ?
Je m'occupais de la liquidation judiciaire de Pescara, et il y avait ce gamin de seize ans qui était considéré comme un phénomène. Il avait alors un autre agent qui voulait en profiter pour le faire partir sans que le club de Pescara ne touche un centime, mais cela aurait appauvri le patrimoine du club en faillite. J'ai demandé à rencontrer sa famille pour commencer un rapport de travail avec lui. J'ai d'abord vu sa mère dans un hôtel de Chieti, puis tous les autres, et on a commencé à bosser ensemble.


Et vous ne vous quittez plus depuis.
Je dois le remercier, car il m'a rendu célèbre.
« Je lui ai apporté quelque chose, mais ce n'est rien par rapport à ce que lui m'a apporté. »
Je lui ai apporté quelque chose, mais ce n'est rien par rapport à ce que lui m'a apporté. On entretient une très belle relation, presque familiale. J'essaie évidemment de séparer l'aspect professionnel, mais j'ai sa pleine confiance et j'essaie de l'honorer de la meilleure des façons. Cela a permis de me faire connaître auprès d'autres joueurs qui demandent mes services. Alors certes, on est du même coin et on se comprend facilement, mais il y a aussi une vraie empathie, c'est quelque chose de spécial.

Avez-vous dû vous défendre d'autres agents plus connus ?
Ça, il a été approché, ça ne fait aucun doute. Mais Marco a eu beaucoup de respect pour moi et je lui en suis…








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant