Donald Trump sauve une usine... qui n'allait pas être délocalisée

le
0
Un employé de l'usine Ford de Louisville en train d'assembler un modèle Ford Escape, en 2012.
Un employé de l'usine Ford de Louisville en train d'assembler un modèle Ford Escape, en 2012.

Vendredi, le constructeur Ford a expliqué qu’il n’avait jamais eu l’intention de fermer l’usine de Louisville, ni prévu de la délocaliser au Mexique.

Les emplois les plus faciles à sauver de la délocalisation sont certainement ceux qui ne sont pas menacés. Cette lapalissade peut s’appliquer à Donald Trump qui, jeudi 17 novembre, s’était attribué le mérite d’avoir convaincu Ford de ne pas transférer sa production du Kentucky vers le Mexique. Mais vendredi, le constructeur américain a déclaré n’avoir jamais eu l’intention de fermer le site en question, situé à Louisville, ni y supprimer le moindre emploi.

Tout est parti d’un tweet du président-élu, qui était impatient de faire part d’une première victoire depuis son élection face à la mondialisation. « J’ai travaillé dur avec Bill Ford pour garder l’usine Lincoln dans le Kentucky. Je le devais au grand Etat du Kentucky qui m’a fait confiance [en votant pour moi] », écrit M. Trump.

En réalité, il était difficile de fermer cette usine sous prétexte d’en délocaliser la production vers le Mexique pour la bonne et simple raison que le deuxième constructeur américain a signé un accord salarial en 2015 avec le syndicat de l’automobile, l’UAW, dont l’une des contreparties est justement de maintenir l’activité de ce site.

Une réflexion était bien en cours pour transférer l’assemblage d’un petit 4X4 urbain, le Lincoln MKC, sur le site de Cuautilan au Mexique. Mais finalement, Ford a décidé de ne pas changer son dispositif et ce bien avant le coup de téléphone de M. Trump au président du groupe, Bill Ford.

Le MKC ne représente en fait que 10 % de la production de l’usine de L...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant