Donald Trump promet le rassemblement, ses opposants manifestent à New York

le
0
Donald Trump lors d'une récéption et d'un diner à l'Union Station à Washington, le' janvier.
Donald Trump lors d'une récéption et d'un diner à l'Union Station à Washington, le' janvier.

Arrivé à Washington à la veille de son investiture, il s’est adressé aux Américains « oubliés », leur promettant que sa présidence marquerait un tournant dans le pays.

A la veille de la passation de pouvoir à Washington, Donald Trump a promis, jeudi’ janvier, de « rassembler » les Américains. Au même moment, plusieurs milliers de personnes descendaient dans les rues de New York pour témoigner leur désaccord envers la ligne défendue par le républicain.

« Nous allons faire en sorte que l’Amérique soit grande pour tout le monde, partout dans le pays », a déclaré l’homme d’affaires de 70 ans, qui prêtera serment vendredi comme 45e président des Etats-Unis, sur les marches du Lincoln Memorial. S’adressant lors d’un discours de cinq minutes à ses concitoyens « oubliés », il a promis que sa présidence marquerait un tournant dans la vie du pays.

« Nous allons ramener nos emplois. Nous n’allons plus laisser les autres pays voler nos emplois. Nous allons développer notre grande armée. Nous allons renforcer nos frontières. »

Il a plus tard repris à nouveau son célèbre slogan, d’abord sur Twitter puis lors d’un grand dîner dans l’imposante gare Union Station. Devant ses proches, des membres nommés à son cabinet et des donateurs, il s’est félicité : « On ne pariait pas cher sur nous. Ils disaient la même chose à propos du Brexit, et pourtant on a largement gagné. »

« Battez-vous chaque jour contre Trump »

Sur le National Mall, le grand parc qui relie le Lincoln Memorial au Capitole, les partisans du républicain sont venus en nombre célébrer une nouvelle ère.

Signe du fossé qui reste béant après une campagne au ton particulièrement amer...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant