Donald Trump fait tourner la tête des marchés

le , mis à jour le
0
Après une première réaction épidermique la nuit de l'élection de Donald Trump, les investisseurs se sont mis à acheter la politique économique du futur président américain.
Après une première réaction épidermique la nuit de l'élection de Donald Trump, les investisseurs se sont mis à acheter la politique économique du futur président américain.

La perspective de voir Donald Trump entrer à la Maison-Blanche a d'abord eu l'effet d'un coup de tonnerre sur les marchés financiers. Dans la nuit du 8 au 9 novembre, on a assisté à un mouvement très classique lorsque l'incertitude saisit le troupeau de la planète finance : les investisseurs ont vendu leurs actifs les plus risqués (les actions) pour se ruer sur ceux jugés plus sûrs (les obligations d'État, l'or) considérés comme des valeurs refuge. « Tout le monde se disait, s'il est élu, ça va être très négatif », se souvient Jean-Louis Mourier, économiste chez Aurel BGC, un courtier français.

Mais passé la surprise initiale, le mouvement s'est renversé. Les investisseurs se sont mis à acheter des actions, notamment de sociétés énergétiques et pharmaceutiques, deux secteurs dans le viseur d'Hillary Clinton. Effet collatéral, ils ont vendu les dettes d'État, ce qui a fait baisser leur prix. De quoi entraîner mécaniquement une remontée des taux d'intérêt qu'elles offrent à leurs détenteurs. « Les investisseurs se sont rendu compte qu'à court terme sa politique serait favorable à la croissance avec ses baisses d'impôts et son programme d'investissement dans les infrastructures. Et qu'il allait assouplir la réglementation des banques », poursuit Jean-Louis Mourier.

Dérégulation et baisse d'impôts au programme

La confirmation que les deux chambres du Congrès...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant