Donald Trump dit ne plus avoir le temps de se battre en justice

le
0
    CHICAGO, 19 novembre (Reuters) - Donald Trump a dit samedi 
avoir accepté un accord à l'amiable de 25 millions de dollars 
pour régler un différend judiciaire avec d'anciens étudiants de 
"l'université" qu'il avait fondée parce qu'il doit désormais se 
consacrer à son rôle de président. 
    Ces milliers d'anciens élèves disent avoir été floués en 
payant jusqu'à 35.000 dollars pour apprendre des "secrets" 
d'investissements dans le secteur de l'immobilier auprès de 
formateurs "triés sur le volet" par Donald Trump. 
    L'annonce d'un accord à l'amiable est intervenue vendredi. 
Deux procès collectifs avaient été engagés en Californie et une 
troisième action judiciaire avait été intentée devant le 
procureur général de New York, Eric Schneiderman. 
    "J'ai réglé cette affaire de la Trump University (...) parce 
qu'il faut que je me concentre sur notre pays", dit le futur 
président des Etats-Unis sur Twitter. 
    "La SEULE mauvaise chose concernant la victoire à la 
présidentielle est que je n'ai pas le temps d'engager une longue 
procédure judiciaire à propos de Trump U. Dommage", ajoute-t-il 
dans un second tweet sur le sujet.    
    Cette affaire était devenue source d'embarras pour le 
candidat républicain lors de la campagne présidentielle. Il s'en 
était en effet pris au juge instruisant les plaintes en 
Californie, Gonzalo Curiel, assurant qu'il ne pouvait pas être 
impartial puisque d'origine mexicaine. 
 
 (Timothy Mclaughlin, Gilles Trequesser pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant