Donald Trump dit envisager un « tout nouveau décret » migratoire

le
0
Donald Trump, le 10 février 2017 à Washington.
Donald Trump, le 10 février 2017 à Washington.

Après le camouflet juridique subi par son texte anti-immigration, le président américain ne prévoit pas forcément de porter l’affaire devant la Cour suprême.

Un nouveau décret migratoire bientôt signé aux Etats-Unis ? Le président américain Donald Trump, dont l’ordre anti-immigration est actuellement bloqué par la justice, a affirmé vendredi 10 février qu’il ne saisirait pas dans l’immédiat la Cour suprême mais envisageait de présenter un « tout nouveau » texte, ont rapporté plusieurs médias.

« L’aspect malheureux c’est que ça prend du temps statutairement, mais nous gagnerons cette bataille. Nous avons aussi beaucoup d’autres options, y compris présenter simplement un tout nouveau décret », a déclaré le locataire de la Maison Blanche aux journalistes qui l’accompagnaient à bord de l’avion présidentiel Air Force One. Il a précisé qu’il n’y aurait pas de nouvelle mesure avant la semaine prochaine.

Le décret, que Donald Trump a présenté comme une mesure de sécurité nationale visant à prévenir des attentats islamistes, interdit pour 90 jours l’entrée aux Etats-Unis aux ressortissants de sept pays à majorité musulmane: Libye, Somalie, Iran, Irak, Syrie, Yémen et Soudan. Il interrompt également pendant quatre mois l’arrivée de réfugiés sur le sol américain, à l’exception des réfugiés syriens, interdits de territoire pour une durée indéterminée.

La Maison Blanche « étudie toutes les possibilités » Une cour d’appel fédérale de San Francisco a confirmé jeudi la suspension de l’application du décret décidée la semaine dernière par un juge de Seattle, en arguant du fait que le gouvernement américain n’avait pas apporté la preuve que ...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant