Donald Trump conseille à ses électeurs de voter en personne

le
0
Un bureau de vote à Chicago, le 31 octobre.
Un bureau de vote à Chicago, le 31 octobre.

Se déclarant « sceptique » sur le vote par correspondance, le magnat des casinos a recommandé à ses partisans du Colorado de demander un nouveau bulletin, s’ils avaient déjà renvoyé le leur par la poste.

S’adressant à ses partisans, le week-end dernier dans le Colorado, Donald Trump a laissé planer le doute sur la fiabilité du processus électoral dans l’Etat. « J’ai un problème avec le fait d’envoyer des bulletins de vote », a-t-il indiqué. Fidèle à sa manière de ne pas dire ce que tout le monde a compris qu’il sous-entendait, il a décrit le rôle que « certains » pourraient jouer dans la collecte des bulletins par correspondance. « Les gens disent : Tiens ? un bulletin de vote. Tiens, un autre ! Jette-le. Celui-là, il me plait. On le garde ».

Donald Trump n’a nommé personne. Son porte-parole dans le Colorado a décliné les invitations de la presse à préciser qui étaient ces « gens » prompts à truquer les élections. Mais les postiers, employés fédéraux, ne s’y sont pas trompés. D’autant que le magnat de l’immobilier a assorti sa déclaration d’une mise en garde : « Nous avons un tas de gens qui vous surveillent, vous qui collectez les bulletins ».

Dans une conférence de presse – tenue dans un bureau de campagne démocrate – le président du syndicat des facteurs du Colorado, Doug Jaynes, a défendu sa profession contre « l’insulte » proférée par le candidat Trump. A ses côtés, le gouverneur de l’Etat, le démocrate John Hickenlooper, a souligné que les responsables des élections dans les 64 comtés étaient en majorité républicains, tout comme le secrétaire de l’Etat, Wayne Williams, responsable ultime du bon déroulement du scrutin. Celui-ci avait d’ailleurs déjà réfuté mi-octob...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant