Donald Trump : "Au Bataclan, j'aurais ouvert le feu"

le
3
Poutine m'a dit que j'étais brillant, assure Donald Trump dans Valeurs actuelles.
Poutine m'a dit que j'étais brillant, assure Donald Trump dans Valeurs actuelles.

Donald Trump, qui vient de remporter la primaire républicaine dans le New Hampshire, a accordé une interview à Valeurs actuelles. Rien d'étonnant à cela : la ligne conservatrice du candidat est comparable à celle défendue par le magazine. Selon Reuters, qui a eu accès à des extraits de l'interview, l'Américain s'en prend nommément à la chancelière allemande. « Je pense qu'Angela Merkel a fait une erreur tragique avec les migrants », dit-il. Ajoutant même que la crise des migrants pouvait « déclencher des révolutions » et signifier « la fin de l'Europe ». L'impétrant à la primaire républicaine explique ainsi que Bruxelles est devenu un terreau fertile au terrorisme. Incapable de ne pas en rajouter, il ajoute que de nombreux endroits à Paris et en France sont devenus des « no-go zones ».

« Poutine m'a dit que j'étais brillant »

Plus urticant encore, pour Trump, les lois françaises sont trop timides en matière d'armement des particuliers. Et ce sont elles qui sont responsables de ce qui s'est passé en novembre. « J'ai toujours un flingue avec moi. Je peux vous dire que, si j'avais été au Bataclan, j'aurais ouvert le feu », dit-il. Des propos voisins de ceux qu'il avait déjà tenus dès le lendemain des tueries et toujours aussi aberrants. En 2014, 33 599 personnes sont mortes par arme à feu aux États-Unis. En France, en 2015, 148 personnes sont mortes victimes du terrorisme.

Enfin,...

Lire la suite sur Le Point.frLire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mucius le mercredi 10 fév 2016 à 11:17

    "Des propos voisins de ceux qu'il avait déjà tenus dès le lendemain des tueries et toujours aussi aberrants.". Aberrants pour un mouton Français.

  • frk987 le mercredi 10 fév 2016 à 10:51

    J'adore cette phrase "il ajoute que de nombreux endroits à Paris et en France sont devenus des « no-go zones »., franchement a-t-il tort ??????????? 25% du territoires des métropoles est interdite aux blancs. Arrêtons de nous voiler la face, c'est la REALITE.

  • frk987 le mercredi 10 fév 2016 à 10:48

    Vous avez une vraie vision ricaine de l'Amérique profonde............pros du tourisme....ne vous faites pas d'illusions, ces commentaires (limite excessifs mais presque bien réels), feront fuir l'américain moyen qui de plus en plus assimile la France avec le Maghreb ou le proche orient.