Dominique Tiberi mène la fronde contre NKM

le
0
La candidate UMP à la mairie de Paris est gênée par de multiples dissidences, dont, dans le Ve, celle du fils du maire de l'arrondissement.

«On nous impose quelqu'un de façon autoritaire, d'un claquement de doigt, c'est du monarchisme!» Dominique Tiberi, fils et adjoint du maire du Ve arrondissement Jean Tiberi, accuse Nathalie Kosciusko-Morizet. Invité mardi du «Talk Orange-Le Figaro», il a réitéré la proposition faite à la candidate UMP à la mairie de Paris de quitter le XIVe pour prendre la tête de liste du Ve. Seule condition pour qu'il ne constitue pas de liste dissidente. Le fils de l'ancien maire de Paris, qui souhaite prendre sa suite dans le Ve, refuse d'être le deuxième d'une liste conduite par Florence Berthout. Celle-ci, jusqu'ici conseillère dans le Ier, a été désignée par NKM pour diriger la liste du Ve face à la candidate PS Marie-Christine Lemardeley. Berthout, a dénoncé Tiberi, «est élue du Ier. La loi électorale ayant changé, elle perd son po...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant