Dominique Tiberi : "Le statut de Paris est bancal"

le
1
Dominique Tiberi soutient la réforme d'Anne Hidalgo.
Dominique Tiberi soutient la réforme d'Anne Hidalgo.

Le 15 février dernier, le Conseil de Paris adoptait le projet de réforme du statut de la capitale, prévoyant, notamment, la fusion de la ville et du département ainsi que le regroupement des quatre arrondissements centraux. Alors que les élus de la droite parisienne s'insurgent contre ces propositions, Dominique Tiberi, lui, les acclame et trouve même qu'elles ne vont pas assez loin. Entretien.

Le Point : Vous dites qu'Anne Hidalgo ne va pas assez loin dans cette réforme. Vous, jusqu'où iriez-vous ?

Dominique Tiberi : La position de Mme Hidalgo est une position a minima. C'est le plus petit dénominateur commun. Comme la proposition ira devant l'Assemblée, je pense qu'il ne faut pas contraindre le travail du législateur. À notre stade d'élu parisien, il faut en profiter pour élargir toutes les possibilités. La fusion du 5e et du 6e, du 7e et du 8e, par exemple... Pour cette réforme, il a été retenu un critère démographique (pour homogénéiser la taille des arrondissements, NDLR). Autant l'appliquer aux autres arrondissements aussi. Il y aurait presque une rupture d'égalité si on ne va pas plus loin...

Je considère également que le débat doit aller plus loin. Je pense notamment aux questions de cumul : il faut instaurer un vrai statut de l'élu, avec la règle du non-cumul. On ne peut plus faire de la politique comme dans les...

Lire la suite sur Le Point.frLire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le mercredi 24 fév 2016 à 08:39

    Le statut de Paris est bancal, le statut des régions est bancal, le statut de la France est bancal....une fois cela dit....vous faites quoi ??? Rien comme d'hab !!!!!