Dominique Strauss-Kahn démissionne du FMI

le
0
Le directeur général du Fonds monétaire international, accusé d'agression sexuelle, veut «protéger l'institution» et consacrer son énergie à prouver son innocence. Il «dément avec la plus grande fermeté possible toutes les allégations».

Après les appels au remplacement de Dominique Strauss-Kahn à la tête du Fonds monétaire international, l'intéressé a annoncé sa démission, jeudi matin. «Dominique Strauss-Kahn a informé aujourd'hui le conseil d'administration du FMI de son intention de démissionner de son poste de directeur général avec effet immédiat», a indiqué l'institution de Washington dans un communiqué.

«C'est avec une infinie tristesse que je me sens contraint aujourd'hui de présenter au conseil d'administration ma démission de mon poste de directeur général du FMI», explique DSK dans une lettre. «Je nie avec la plus grande fermeté possible toutes les allégations à mon encontre. Je veux protéger cette institution que j'ai servie avec honneur et dévouement, et en particulier, je veux consacrer toute ma force, tout mon temps, et toute énergie à prouver mon innocence».

Ainsi, juridiquement, la démission du patron du FMI apparaissait la solution la plus simple pour faciliter le bon fo

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant