Dominique Dord : «La politique, ce n'est pas sale»

le
0
Le trésorier de l'UMP propose de déplafonner les dons des personnes privées aux partis.

Le député de Savoie a succédé à Éric Woerth au poste de trésorier de l'UMP. 

LE FIGARO. - Le PS vient de déposer une proposition de loi pour rendre plus transparent le financement de la politique. Qu'en pensez-vous?

Dominique DORD. -Pour le PS, c'est surtout un texte de circonstance ! Mais même si c'est au départ une opération politicienne, toute initiative qui peut in fine contribuer à dissiper la fantasmagorie autour de l'argent et de la politique me paraît bienvenue. J'ai d'ailleurs suggéré d'aller plus loin que la proposition socialiste quand j'ai été auditionné hier par Regis Juanico, trésorier du PS et rapporteur de la proposition.

Plus loin dans quels domaines?

En matière de transparence, l'essentiel a été fait avec la loi de 1995, qui limite à 7.500 euros par personne physique les dons à un parti. Les so­­cialistes proposent que ce plafond englobe les dons et les cotisations des adhérents. Nous sommes pour. Mais le PS se garde bien de parle

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant