Dominique Bussereau, ministre en partance

le
0
Le secrétaire d'État aux Transports ne sera pas de la prochaine équipe gouvernementale : il a lui-même annoncé cet été son départ.

Beaucoup de ministres vont se ronger les sangs ce week-end. Ce ne sera pas le cas du secrétaire d'État aux Transports Dominique Bussereau. Il va quitter le gouvernement. C'est sa décision. Il l'a annoncée fin août. Cette décision, ils sont quelques-uns à regretter de ne pas l'avoir prise. «On aurait dû faire comme toi », ont glissé à Bussereau plusieurs ministres qui ne sont pas assurés de leur maintien. «Est-ce qu'après le remaniement, je pourrais venir me ressourcer chez toi, en Charente-Maritime ?», lui a demandé un autre. «Bubusse» - c'est le surnom du secrétaire d'État - a accepté.

Son départ, Dominique Bussereau l'a longuement mûri. «J'ai pris ma décision en juin 2009, après les européennes, raconte-t-il. François Fillon venait de m'appeler pour m'informer que je restais au gouvernement. Quand je suis rentré le soir chez moi, j'ai dit à ma femme que je ne prolongerais pas après les régionales. Huit ans au gouvernement, c'est bien.»

Nicolas Sa

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant