Domenico Berardi, plus sage que Balotelli ?.

le
0
Domenico Berardi, plus sage que Balotelli ?.
Domenico Berardi, plus sage que Balotelli ?.

Le pensionnaire de Sassuolo affiche des statistiques impressionnantes malgré son jeune âge, le voilà dans la droite lignée d'un certain Mario Balotelli, que ce soit sur le plan de l'efficacité ou de l'indiscipline.

Il y a tout juste un an, Domenico Berardi détruisait le Milan à lui tout seul. Un quadruplé bien propre servi en une petite demi-heure. Allez, prends-ça dans les dents, Allegri, et va chercher ton indemnité de licenciement auprès de Galliani. Voici comment s'était présenté l'attaquant de Sassuolo à la planète football. Le plus jeune à inscrire un quadruplé en Serie A depuis Silvio Piola, le premier à le faire face au Milan. La Berardimania pouvait commencer, d'aucuns le voulaient de la partie au Mondial 2014, d'autres le voyaient rejoindre la Juventus dès cet été sur ordre d'Antonio Conte. Finalement, rien de tout ça ne s'est avéré. Mimmo est resté dans la paisible Sassuolo, le club qui l'a découvert en 2010 alors qu'il tapait tranquillement un futsal avec les potes de son grand frère étudiant. Il continue ainsi de peaufiner ses statistiques, qu'elles soient positives ou négatives, rappelant la "dangereuse" trajectoire d'un certain Mario Balotelli.
Plus prolifique que Balotelli à cet âge
Le choix de poursuivre son parcours sous les ordres d'Eusebio Di Francesco au moins encore un an est très probablement le bon. Sassuolo n'est pas un petit club de province comme les autres. Les moyens et les ambitions sont là pour construire une équipe compétitive et capable de tenir tête à n'importe quel adversaire (bon sauf l'Inter, c'est vrai). Ainsi, Berardi évolue déjà dans un contexte technico-tactique qui peut s'apparenter quelque peu à celui d'un top club. Toutes proportions gardées bien entendu. Ça joue au ballon et ça prend des risques. Il ne porte pas le poids de l'équipe à lui tout seul puisqu'il doit partager la vedette avec un certain Simone Zaza qu'on ne présente plus. On ne joue donc pas pour lui. Tant de facteurs qui font que Berardi a moins de risques de surchauffer le jour où il atterrira dans un grand club.

Il avait mis la barre très haut l'an passé avec 16 buts inscrits, et ses 5 réalisations à la mi-saison dénotent un petit relâchement. Surtout, il a l'art de les concentrer sur certains matchs, déjà un quadruplé, deux triplés et deux doublés. Cela donne tout de même un total de 21 réalisations en 44 rencontres à même pas 20 ans (qu'il aura en mars prochain). C'est mieux que quiconque depuis des années, et surtout mieux que Balotelli qui s'était arrêté à 20 en 59 rencontres avec l'Inter. Pour ne pas parler de l'apport dans le jeu, facilité par sa position sur le...




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant