Domenach : Jean-Marie Le Pen est-il le boulet du FN ?

le
0
Jean-Marie Le Pen cherche son siège au Parlement européen le 1er juillet 2014.
Jean-Marie Le Pen cherche son siège au Parlement européen le 1er juillet 2014.

France Inter : Jean-Marie Le Pen a été exclu de la tribune lors du discours de Marine Le Pen pour le défilé du 1er mai. Est-il devenu le boulet du FN ? Hugo Domenach : Oui, mais un boulet solidement attaché au pied de Marine Le Pen. D'un côté, elle marque une rupture symbolique avec son père, qui a créé la manifestation en 1988. Ces derniers temps, il lui a fait beaucoup de mal. Ses propos polémiques sur Pétain et les juifs sont des attaques contre sa ligne politique présentable. Mais d'un autre côté, elle ne peut pas s'en prendre trop frontalement à son père. À chaque conflit familial, Marine Le Pen perd des points dans les sondages. Ce qui explique la solution hybride du défilé du 1er mai. Jean-Marie Le Pen est exclu de la tribune lors du discours de sa fille, mais il n'a pas été totalement écarté. Il figurera au pied de l'estrade dans une sorte de carré VIP des membres du bureau politique. Et surtout, il pourra répondre aux nombreux micros qui se tendront vers lui.Les médias vont certainement l'interroger sur les révélations de Mediapart concernant son supposé compte caché en Suisse... Oui, ces révélations tombent au plus mauvais moment pour le Menhir. Au point que l'on peut se demander si ses ennemis au FN ne sont pas à l'origine de ces boules puantes. Elles font aussi très mal à sa fille, dont le parti était déjà visé par une enquête sans précédent sur le financement des campagnes. Le FN montre...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant