DOM-TOM : les excès de sucre visés par une loi

le
0
L'Assemblée nationale examine aujourd'hui une proposition de loi visant à réduire la quantité de sucre dans les produits laitiers et les sodas, bien plus élevée qu'en métropole.

C'était une promesse de campagne de François Hollande. Ce mercredi, les députés examinent une proposition de loi socialiste visant à mettre fin à une situation étonnante: dans les DOM-TOM, certains produits alimentaires comme les sodas ou les yaourts contiennent bien plus de sucre que leurs équivalents vendus en métropole. Cette différence de traitement, qui avait déjà fait l'objet d'un projet de loi en 2011, mais sans succès, serait en partie responsable de l'obésité qui touche plus durement les ultra-marins que les hexagonaux, estiment les experts médicaux.

Les exemples sont parlants: un soda de Fanta à l'orange proposé en Martinique contiendrait 14g de sucres ajoutés, contre moins de 10g sur le continent. Un yaourt aux fruits de type Petit filou vendu sur la même île afficher...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant