Dollar General relève son offre sur Family Dollar

le
0
DOLLAR GENERAL RELÈVE SON OFFRE SUR FAMILY DOLLAR
DOLLAR GENERAL RELÈVE SON OFFRE SUR FAMILY DOLLAR

(Reuters) - Dollar General a annoncé mardi avoir relevé son offre sur Family Dollar, la portant de 78,50 à 80 dollars par action, soit 9,1 milliards de dollars (6,94 milliards d'euros) au total, et dit qu'il pourrait devenir hostile si sa nouvelle proposition était rejetée.

Le numéro un des distributeurs discount aux Etats-Unis avait dit la semaine dernière qu'il ne renonçait pas à acquérir Family Dollar, lequel venait de rejeter son offre précédente en estimant qu'un tel rapprochement irait à l'encontre des règles de la libre concurrence. Family Dollar a préféré l'offre, pourtant moins élevée, de Dollar Tree.

L'action Family Dollar était en hausse de près de 1% à 80,50 dollars en avant-Bourse, soit au-dessus du prix de la nouvelle offre de Dollar General, ce qui laisse penser que certains investisseurs espèrent une surenchère.

Dollar General a ajouté que si le conseil d'administration de Family Dollar rejetait à nouveau sa proposition, il envisageait de la soumettre directement aux actionnaires de sa cible.

"Dans le cas où vous refuseriez de vous engager à nos côtés concernant notre nouvelle proposition, nous envisagerons de soumettre notre proposition convaincante et supérieure directement à vos actionnaires", souligne le directeur général de Dollar General, Rick Dreiling, dans une lettre adressée au conseil d'administration de Family Dollar.

Dollar General a également déclaré qu'il proposait de vendre jusqu'à 1.500 magasins si la Commission fédérale du commerce (FTC) l'exigeait pour approuver la fusion, au lieu des 700 précédemment annoncés.

Il a précisé qu'il verserait une indemnité de rupture de 500 millions de dollars si l'affaire ne se faisait pas pour des raisons de concurrence, soit la raison invoquée par Family Dollar pour rejeter la précédente proposition de Dollar General.

Family Dollar n'était pas joignable dans l'immédiat.

(Antirup Roy à Bangalore, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant