Dolce et Gabbana condamnés pour fraude fiscale

le
0
Les deux stars de la mode milanaise ont écopé mercredi d'un an et huit mois de prison. Leurs avocats ont déjà annoncé leur intention de faire appel de ce jugement.

Les stylistes italiens Domenico Dolce et Stefano Gabbana ont été condamnés mercredi par le tribunal de Milan à une peine d'un an et huit mois de prison pour fraude fiscale. Les avocats de la défense ont d'ores et déjà annoncé leur intention de faire appel, une fois qu'ils auront «lu les motivations» de la Cour. Un processus qui suspendra alors l'exécution de la peine. Le jugement prévoit aussi que les stylistes, qui ont toujours rejeté les accusations, indemnisent le fisc italien à hauteur de 500.000 euros. Le parquet avait requis fin mai deux ans et six mois de prison dans ce procès en première instance.

À part les deux créateurs, quatre autres accusés ont été condamnés à des peines de moins de deux ans assorties d'un sursis. Parmi eux figurent le frère de Domenico Dolce, Alfonso, et d'autre...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant