«Dodo la Saumure» est sorti de prison

le
0
Libéré sous caution, l'auto-proclamé «roi des salons de massage», dont le nom est cité dans l'affaire de proxénétisme du Carlton de Lille, a réaffirmé de pas avoir «fourni de filles» à Dominique Strauss-Kahn.

«Dodo la saumure» est libre. La justice belge a décidé mardi de relâcher, sans condition et sans paiement d'une caution, le Français Dominique Alderweireld, le proxénète dont le nom a été cité dans l'affaire du Carlton de Lille. L'homme, âgé de 62 ans, propriétaire de plusieurs établissements de prostitution en Belgique le long de la frontière française, avait été incarcéré début octobre à Ypres, dans le nord de la Belgique, après avoir été inculpé de trafic d'êtres humains.

Il a par ailleurs affirmé à sa sortie de prison ne pas connaître Dominique Strauss-Kahn. «Je ne lui ai pas fourni de filles. Les filles sont indépendantes chez moi, complètement. Il y a deux filles qui travaillent chez moi qui ont rencontré DSK à Paris, point final», a-t-il déclaré. «Je ne savais même pas qu'elles allaient (le) voir», a-t-il ajouté devant les journalistes. Il avait déjà tenu des propos similaires dans des interviews données dans sa cellule.

Il avait notam

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant