DOCUMENT. Borloo : "Je n'ai pas toute l'énergie nécessaire pour remplir mes responsabilités"

le
0
Jean-Louis Borloo lors de sa dernière apparition publique, le 18 janvier dernier.
Jean-Louis Borloo lors de sa dernière apparition publique, le 18 janvier dernier.

Jean-Louis Borloo a décidé de démissionner de la présidence de l'UDI et du Parti radical. Il abandonne également la présidence du groupe UDI à l'Assemblée nationale. L'ex-ministre considère que son état de santé ne lui permet plus d'assumer ces charges. "Je n'ai pas en l'état toute l'énergie nécessaire pour remplir complètement toutes mes responsabilités", "j'ai donc décidé de mettre un terme à mes fonctions et mandats", écrit Jean-Louis Borloo dans un courrier envoyé au comité exécutif de son parti et que nous avons pu consulter. Fin janvier, Jean-Louis Borloo avait été hospitalisé en urgence pour une "pneumonie aiguë frontale". Son entourage évoquait alors "quelques semaines d'absence".Bayrou seul au centreJean-Louis Borloo, qui aura 63 ans lundi, ancien maire de Valenciennes et ancien ministre de Jacques Chirac et de Nicolas Sarkozy, a lancé cet été le rassemblement des centristes. L'UDI et le MoDem de François Bayrou se sont ainsi réunis début novembre sous la bannière l'Alternative pour proposer une "alternative" à droite de l'échiquier politique, notamment pour les élections européennes de fin mai. L'UDI fonde de gros espoirs sur ce scrutin, où la formation compte bien talonner le Parti socialiste.À l'Assemblée nationale et au Sénat, le groupe UDI est le troisième en nombre de parlementaires (députés et sénateurs). Mais il fait l'objet d'une quasi-ignorance de la part des grands médias. Seule la tête de Jean-Louis...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant