DOCUMENT. 50 mesures pour simplifier la vie des entreprises

le
7
DOCUMENT. 50 mesures pour simplifier la vie des entreprises
DOCUMENT. 50 mesures pour simplifier la vie des entreprises

Le temps, c'est de l'argent. Or, chaque année en France, selon l'OCDE, la complexité administrative coûte aux entreprises près de 60 milliards d'euros. Pour faire le ménages dans cet imbroglio, Thierry Mandon, le député PS de l'Essonne, et Guillaume Poitrinal, le patron la société Woodeum and Cie, viennent de rendre un rapport avec 50 mesures pour simplifier la vie des entreprises. Le Conseil de simplification créé en janvier propose cette première salve de mesures dont la majorité seront applicables d'ici fin 2014.

La première mesure phare, baptisée «zéro charge supplémentaire pour toute nouvelle mesure», vise à prévenir l'inflation de normes.

La fiche de paie et ses deux pages de lignes incompréhensibles sera aussi simplifiée.

«Ces mesures visent à faire gagner du temps et économiser de l'argent aux entreprises en réduisant, comme l'ont déjà fait l'Allemagne, la Grande-Bretagne, les Pays-Bas, le Danemark et la Belgique, les charges administratives excessives et inutiles», expliquent les auteurs qui ont regroupé ces mesures autour de trois chapitres : sécuriser la vie des entreprises par un environnement plus lisible, simplifier concrètement la vie des entreprises et faciliter l'embauche et la formation.

Cet effort de simplification viendra en complément des baisses de charges prévues par le «pacte de responsabilité» proposé par le gouvernement pour améliorer leur compétitivité.

VIDEO. L'édito du Parisien : «Choc de simplification : vive la fin de la paperasse !»

«Zéro charge supplémentaire pour toute nouvelle mesure»

Pour le Conseil de simplification, il est impératif, pour permettre aux entreprises de s'engager sur le long terme, de leur donner plus de garantie et de visibilité sur la réglementation. Ainsi, les auteurs demandent «zéro charge supplémentaire pour toute nouvelle mesure». En d'autres termes, «l'impact sur les entreprises de toute évolution de la réglementation et de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2766070 le mardi 15 avr 2014 à 08:14

    heu c est pas comme les heures sup , les allègements ne seront pas RETROACTIFS ? non bien sur , moi président roi des beurs...

  • a.guer le mardi 15 avr 2014 à 07:36

    bien d'accord avec SuRaCtA : le plue compliqué étant ce qui est passible de la CSG/CRDS déductible ou non , toutes ces complications ayant été réalisées ces dernières années

  • M1765517 le mardi 15 avr 2014 à 07:32

    D'urgence, renvoyons ces c..s dans leurs chaumières, soit plus de créations de nouvelles lois et normes et obligations et devoirs et et et, juste quelques fonctionnaires pour controler l'application des règles actuelles. Puis s'attaquer à simplifier ce qui existe déjà !

  • SuRaCtA le mardi 15 avr 2014 à 07:29

    Danquign explique nous dont pourquoi il faut 25 a 30 lignes de cotisation sur une feuille de payes en France alors que 5 a 7 siffissairnt il y a 30 ans et suffisent encore dans bien des pays en Europe : Sécurité sociale, Chômage, Retraite, Mutuelle, Retraite complémentaire. Une ligne par catégorie de cotisation est diffusante, les complexités des tranches/plafonds/CSG déductible ou non n'a aucun sens, et c'est justement cette complexité de gestion qui est source d'erreur pour les payes!

  • danquign le mardi 15 avr 2014 à 00:23

    La "simplification" de la fiche de paye est une imbécilité.Seul le détail permet au salarié qu'il n'y a pas eu d'erreurs et surtout de reconstituer sa carrière pour ce qui est des versements aux caisses de retraite.Il suffit de mettre une colonne rappelant à quoi est affectée la ligne, plutôt que de prendre les salariés pour des crétins.Imaginez un ticket de supermarché sans le détail, ce serait le même problème et la même ânerie !

  • pierry5 le mardi 15 avr 2014 à 00:15

    On est en train de mettre le double braquet pour éviter que le FN fasse un carton aux élections européennes. Après les émissions sur les guerres, les déportations on a renouvelé le gouvernement en y mettant un gars provisoirement apprécié et qui raconte un tas de trucs qu'ils ne pourra tenir. C'est la même dans d'autres pays dirigés par les socialistes en déclin. Toute propagande est bonne.

  • patr.fav le lundi 14 avr 2014 à 20:26

    http://www.lepoint.fr/invites-du-point/charles-consigny/consigny-nos-impots-augmentent-les-primes-de-cabinet-aussi-14-04-2014-1812738_1449.php