Docteur Trump et Mister Donald

le
1
Donald Trump Signs The Pledge 14 (© DR)
Donald Trump Signs The Pledge 14 (© DR)

L’élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis est un événement à multiples facettes, à quoi on peut associer, sur la base des promesses faites, une relance budgétaire et une réforme fiscale (effets plutôt positifs). Il faut y associer aussi plus d’inflation, plus d’incertitude sur la politique de la Fed et plus de protectionnisme (effet plutôt négatifs).

Il est trop tôt pour savoir ce que sera l’effet net, d’autant que le programme économique est en fait assez flou, encore plus pour dire si Donald Trump peut réellement se présidentialiser. La reflation est une bonne chose pour autant qu’elle ne conduise pas au krach obligataire.

Le risque obligataire 

Pour la grande majorité des prévisionnistes et des sondeurs, le résultat des élections américaines est une énorme surprise. Le scénario central attendu était le maintien d’un gridlock politique. En fait, à peu de choses près il est vrai, l’arithmétique électorale donne au parti républicain le contrôle des branches législatives et exécutives.

En soi, ce résultat donne plus de visibilité sur la conduite des affaires économiques. Cela réduit d’un cran le degré d’incertitude qu’on doit associer à l’élection de ce président républicain-là. La réaction initiale des marchés – pour ce qu’elle vaut – nous dit qu’au lieu de l’imprévisible Mister Donald, on pourrait avoir un sérieux Docteur Trump

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dupon666 il y a 3 semaines

    Comment parler dans le vide quand on ne sait rien....le seul truc certain c'est que les journaleux n'ont rien vu venir ni toujours rien compris