DNCA est convaincu que la crise catalane va montrer la robustesse des institutions européennes

le
0

(AOF) - DNCA juge qu'une éventuelle baisse des marchés dans un contexte de regain du risque politique serait à mettre à profit pour saisir des opportunités d'achat, alors que les fondamentaux économiques restent solides en zone euro. Pour le gérant Igor de Maack, "l'économie survole les turbulences politiques", citant comme possibles risques dans ce domaine la crise catalane et les Etats-Unis.

Sur le premier sujet, DNCA Finance note que la crise catalane est pour l'heure vue comme "un élément de volatilité compréhensible dans la mesure où l'imbroglio juridique et la faiblesse de la majorité soutenant Mariano Rajoy pourraient déboucher sur des élections espagnoles anticipées".

"La Catalogne représente 2% de l'économie de la zone Euro et possède une dette publique qui équivaut à 100% du PIB. Toute sécession de l'Espagne, comme l'a rappelé l'Europe, la mettrait de facto hors de l'Union et de la zone Euro. On se demande bien ce qu'apporterait réellement l'indépendance si ce n'est le pouvoir absolu à certains et la satisfaction d'être indépendant politiquement mais terriblement dépendant économiquement de l'Espagne (son premier partenaire commercial) et de l'Europe", s'interroge Igor de Maack.

Pour lui, cette crise aura surtout le mérite de montrer une nouvelle fois la robustesse du modèle européen et de ses institutions. 

Concernant les Etats-Unis, DNCA note de la même manière que l'économie est vigoureuse malgré les incertitudes autour du changement de présidence attendu à la Fed et de la réforme fiscale de Donald Trump.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant