Djokovic dément avoir volontairement perdu un match en 2007

le
0
    MELBOURNE, 20 janvier (Reuters) - Le Serbe Novak Djokovic a 
démenti mercredi avoir volontairement perdu un match du tournoi 
de Bercy face au Français Fabrice Santoro en 2007. 
    Cette déclaration faite par l'actuel numéro 1 mondial au 
journal italien Tuttosport intervient sur fond d'accusations 
visant l'ATP qui aurait fermé les yeux sur certains matches 
truqués. Le président de l'ATP Tour, Chris Kemode, a indiqué que 
ces informations concernant d'éventuels faits de corruption 
étaient examinées minutieusement par le Tennis Integrity Unit 
(TIU) chargé de veiller à l'intégrité des matches. 
    "Qu'est-ce que je peux dire ? J'ai perdu ce match", a 
commenté le Serbe affirmant que les rumeurs concernant sa 
défaite face à Santoro en 2007 à Paris étaient fausses. 
    "N'importe qui peut inventer une histoire à propos de ce 
match ou à propos de n'importe quel match perdu lors des 
premiers tours par un joueur favori", a dit Djokovic. "Je pense 
que cela est simplement absurde". 
    Le Serbe a reconnu lundi qu'il avait été approché 
indirectement et s'était vu offrir 200.000 dollars pour 
volontairement perdre un match lorsqu'il était encore un jeune 
joueur. L'offre a été immédiatement rejetée par la personne à 
laquelle elle avait été faite, a-t-il précisé. 
     
     
     
 
 (Martyn Herman; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant