Djihadistes français peut-être tués par les frappes françaises

le
1

AMMAN, 12 octobre (Reuters) - Des djihadistes français pourraient avoir été tués lors des frappes aériennes françaises contre des camps de l'organisation Etat islamique (EI, Daech) en Syrie, a-t-on déclaré lundi de source gouvernementale française en marge de la visite du Premier ministre, Manuel Valls, en Jordanie. "Les frappes françaises en Syrie ont tué des djihadistes. Il pourrait y avoir des djihadistes français parmi eux", a-t-on dit de même source, sans reprendre le chiffre de six évoqué par des media français. "Le chiffre de six a été annoncé probablement par une ONG (organisation non gouvernementale) syrienne. A cette heure, nous ne pouvons pas le confirmer", a ajouté cette source. Manuel Valls a déclaré dimanche soir à Amman que les frappes françaises contre des camps de Daech visaient des individus "de toutes origines et de toutes nationalités". (Elizabeth Pineau, édité par Emmanuel Jarry)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3032020 le lundi 12 oct 2015 à 08:26

    C’est une bonne nouvelle. Ça resoud le problème du retour et ça dissuade des candidats potentiels