Djibril Sidibé gagne en appétit

le
0
Djibril Sidibé gagne en appétit
Djibril Sidibé gagne en appétit
Devenu titulaire au poste de latéral gauche au LOSC, Djibril Sidibé a le sentiment d'avoir franchi un cap. Mais l'ancien Troyen n'est pas pleinement satisfait pour autant. A l'image des Dogues, le droitier peut mieux faire.

Avec l'arrivée de Sébastien Corchia et la confirmation de Franck Béria, Djibril Sidibé devait sûrement s'attendre à connaître une saison délicate. Mais, entre la polyvalence de l'ancien Sochalien qui a souvent évolué au milieu de terrain et les pépins physiques de l'ex-Messin qui s'est gravement blessé le week-end dernier, le latéral droit de vingt-deux ans enchaîne finalement les matchs, avec déjà dix-sept apparitions en Ligue 1 (contre vingt sur l'ensemble du dernier exercice). Et avec le départ de Pape Souaré à Crystal Palace lors du Mercato d'hiver, l'ancien Troyen se retrouve carrément propulsé en tant que titulaire indiscutable au poste d'arrière gauche, mais il en faut plus pour déstabiliser l'international Espoirs français. « Tant que je joue, je suis content, a-t-il expliqué mercredi en conférence de presse. C'est un poste que je découvre, mais on demande maintenant des joueurs polyvalents. Je m'entraîne tous les jours avec mon pied gauche. Là encore, je pense avoir franchi un palier. »

Malgré ce nouveau statut, Djibril Sidibé ne compte pas s'enflammer. Alors que le LOSC commence à relever la tête (dix points glanés sur les quinze derniers possibles), le numéro 15 n'est pas pleinement satisfait. « Je revisionne tous mes matchs et on en discute avec mon entourage pour savoir ce qu'il faut améliorer : placement, communication, etc. Je ne suis pas totalement satisfait de moi dans ma régularité, même si je pense avoir franchi un palier cette saison. On sait qu'il nous reste des matchs difficiles d'ici la fin de la saison. Mais on a l'envie, la motivation. On parle beaucoup. Ce qu'il faut retenir aujourd'hui, c'est que nous sommes restés soudés. On a peut-être vécu un déclic contre Lyon (2-1, 27eme journée de Ligue 1). » Individuellement et collectivement, il s'agit désormais de confirmer. Le plus dur commence.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant