Djibouti : deux morts dans un attentat contre un bar prisé des Occidentaux

le
2
Djibouti : deux morts dans un attentat contre un bar prisé des Occidentaux
Djibouti : deux morts dans un attentat contre un bar prisé des Occidentaux

Djibouti à son tour visé par les Shebab ? Selon plusieurs sources, dont l'agence Reuters, un attentat contre un restaurant fréquenté par des Occidentaux, appelé «La Chaumière», aurait fait deux morts et 15 blessés, dans la ville capitale de ce petit état de la corne de l'Afrique. 

Selon des sources diplomatiques, les deux personnes décédées sont des employées du restaurant et plusieurs étrangers auraient été blessés.

Le restaurant, situé près de l'université de la ville, aurait été touché par un attentat suicide. Des témoins évoquent deux femmes kamikazes qui seraient à l'origine du drame. La nationalité des victimes n'est pour l'instant pas connue.

Source tells me attack by two female suicide bombers in Djibouti just now? nicolas germain (@nicolasF24) May 24, 2014

BREAKING: State TV showing police paroling the area, dozens of people being evacuated from Restaurant La Chaumière. #Djibouti via @Horn_News? Alinoor (B) Moulid (@AlinoorMB) May 24, 2014

Attaque contre le Parlement somalien le même jour

Cet attentat fait suite à un net regain de tension dans la région. Les insurgés islamistes ou «shebab» ont en effet attaqué, ce samedi, le Parlement somalien, pays frontalier de Djibouti, dans le centre de Mogadiscio, avec une voiture piégée et un commando de kamikazes portant des ceintures d'explosifs, faisant au moins dix morts dont plusieurs assaillants. Un corps expéditionnaire de soldats djiboutiens soutient le régime dans sa lutte contre les Shebab. 

Les shebab, un groupe islamiste lié à Al-Qaïda qui cherche à renverser le faible gouvernement somalien soutenu par l'ONU et l'Occident, ont revendiqué l'opération, via leur porte-parole militaire Abdulaziz Abu Musab.

«Le soi-disant Parlement somalien est une zone militaire. Nos combattants y sont pour mener une opération sainte. Nous diffuserons un rapport complet après la fin de l'opération», a-t-il ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nayara10 le dimanche 25 mai 2014 à 00:35

    Bientot dans nos campagnes...

  • jany7 le samedi 24 mai 2014 à 23:17

    rebelote on avait connu ça dans les années 70