Dizaines de morts dans les combats dans le sud-est de la Turquie

le
0
    DIYARBAKIR, Turquie, 28 mars (Reuters) - Un élu a été tué 
lundi dans le sud-est de la Turquie, à l'issue d'un week-end de 
violences qui a fait près de 30 morts dans les rangs de l'armée 
et des séparatistes kurdes, a-t-on appris auprès des services de 
sécurité. 
    Ibrahim Inco, chef du village de Sarioren dans la province 
de Sanliurfa, a été abattu après que des combattants du PKK 
(Parti des travailleurs du Kurdistan) eurent détourné son 
véhicule, a-t-on dit de même source. 
    Durant le week-end, 25 membres du PKK ont été tués au cours 
d'affrontements survenus dans les villes de Nusaybin, rnak 
et Yüksekova, a annoncé l'armée. 
    Deux soldats ont été tués et sept autres blessés dimanche à 
Nusaybin, ville à la frontière syrienne, quand des activistes 
ont déclenché des explosifs dans un bâtiments où les forces de 
sécurité menaient une perquisition, a-t-on appris de source 
proche des services de sécurité.  
    Lors d'un autre incident à Nusaybin, ville soumise à un 
couvre-feu permanent depuis le 14 mars, un soldat a été tué par 
un franc-tireur, et un policier a péri dans un attentat à la 
bombe. 
 
 (Seyhmus Cakan; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant