Dixons Retail paie pour se défaire de Pixmania

le
0

LONDRES (Reuters) - Dixons Retail, numéro deux européen de la distribution d'électroménager et d'électronique grand public, s'apprête à verser 69 millions d'euros à un fonds allemand afin qu'il reprenne sa filiale de commerce en ligne déficitaire Pixmania.

Dixons avait déclaré en mai qu'il souhaitait vendre cette filiale et qu'il n'excluait pas de la fermer faute de repreneur.

Pixmania, qui a accusé une baisse de 28% de ses ventes au premier trimestre, pèse sur les comptes du groupe britannique, confronté à un environnement de marché difficile en Europe.

La société de commerce en ligne, créée par des Français et contrôlée par Dixons depuis 2006, emploie environ 850 personnes.

Dixons a précisé avoir reçu une offre irrévocable de Mutares AG, un fonds d'investissement allemand spécialisé dans les PME, en vue de la reprise de Pixmania, qui est présent en France et en République tchèque.

Cette annonce contribue à un bond de plus de 8% du titre Dixons Retail en Bourse de Londres. Après avoir plus que doublé de valeur l'an dernier, l'action gagnait 3,63 pence à 48,9 pence vers 8h55 GMT, ce qui porte sa capitalisation boursière à plus de 1,7 milliard de livres.

En juin, Dixons a dû passer dans ses comptes 168,8 millions de livres de provisions pour restructuration et dépréciation, essentiellement pour prendre en compte les difficultés de Pixmania, ainsi que la cession de son activité Equanet.

James Davey; Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant