Dix-sept morts dans deux attentats suicides en Irak

le
0

(Avec deuxième attentat, nouveau bilan) BAGDAD, 23 août (Reuters) - Deux attaques suicides à la voiture piégée, l'une à Bagdad et l'autre près de Tikrit, ont fait au moins 17 morts, a-t-on appris samedi de sources policières et médicales. Ces attentats ont été commis quelques heures après la mort d'au moins 68 personnes dans l'attaque d'un mosquée sunnite par des miliciens chiites irakiens dans la province de Diyala, dans l'est du pays, vendredi. ID:nL5N0QS2K6 Cette nouvelle flambée de violence risque de compromettre les efforts du nouveau Premier ministre, le chiite Haïdar al Abadi, pour regagner la confiance de la communauté sunnite, dont les relations exécrables avec son prédécesseur, Nouri al Maliki, ont favorisé l'offensive des djihadistes de l'Etat islamique dans le nord du pays. L'attentat de Bagdad, qui visait un immeuble des services de renseignement irakiens, a fait huit morts, samedi, ont dit la police et des médecins. Vendredi soir, près de Tikrit, la ville natale de Saddam Hussein que les forces gouvernementales tentent de reprendre aux djihadistes sunnites, un kamikaze au volant d'un véhicule militaire Humvee bourré d'explosifs a tué neuf soldats et miliciens chiites, a-t-on appris de mêmes sources. (Ahmed Rasheed,; Marc Angrand et Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant