Dix morts dans deux attentats suicide au Yémen

le , mis à jour à 14:28
0
 (Actualisé avec nouveau bilan §§ 1 et 2) 
    ADEN, Yémen, 18 juillet (Reuters) - Au moins dix personnes 
ont été tuées dans l'explosion de deux voitures piégées 
conduites par des kamikazes, lundi, à deux postes de contrôle 
militaires des environs de la ville yéménite de Moukalla, tenue 
par les forces gouvernementales, rapportent l'armée et des 
services de santé. 
    L'armée fait état de six soldats tués et de 18 autres 
blessés. Des médecins avancent le chiffre de quatre morts parmi 
les civils et, selon eux, 15 soldats dont cinq grièvement 
blessés ont été transportés à l'hôpital.   
    "Des troupes aux postes de contrôle ont pu faire face aux 
véhicules et les ont empêchés de traverser les barrières de 
sécurité", décrit un communiqué de l'armée. 
    Aucune organisation n'a revendiqué pour le moment ces 
attaques, aux abords de Moukalla, chef-lieu de la province 
orientale de l'Hadramout, au bord du golfe d'Aden. 
    Les islamistes d'Al Qaïda et du groupe Etat islamique ont 
renforcé leur présence au Yémen depuis que ce pays a sombré dans 
le chaos politique, notamment à partir de 2014, et la branche 
yéménite d'Al Qaïda, Aqpa (Al Qaïda dans la péninsule arabique), 
a un temps mis en place un micro-Etat dans le secteur de 
Moukalla. 
 
 (Mohammed Mukhashaf avec Mohammed Ghobari au Caire; Eric Faye, 
Laura Martin et Simon Carraud pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant