Dix mesures pour favoriser l'essor des entreprises de taille moyenne

le
0
INFOGRAPHIE - L'Institut Montaigne et l'Asmep-ETI proposent, entre autres, d'exonérer la transmission des parts d'entreprise.

Le constat est connu depuis longtemps: la France manque de grosses PME, ces entreprises de taille intermédiaire (ETI) qui font le succès de l'Allemagne. L'Hexagone en compte moins de 5000, contre 12.000 outre-Rhin, 10.500 en Grande-Bretagne et 8000 en Italie. L'enjeu est de taille puisque ce sont les ETI qui génèrent de la croissance et créent de l'emploi alors que les grands groupes, eux, en détruisent à la pelle. Ainsi entre janvier 2012 et avril 2013, 27% des emplois créés dans le pays l'ont été par des ETI, qui sont à 90% des entreprises familiales.

Cherchant à remettre la France dans la course, l'Institut Montaigne et le très influent syndicat des entreprises de taille intermédiaire (Asmep-ETI) préconisent dans un rapport - dont Le Figaro a eu la primeur - dix mesures originales pour favoriser le développement en Fra...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant