Dix-huit soldats ukrainiens tués dans des combats dans l'Est

le
1
DIX-HUIT SOLDATS UKRAINIENS TUÉS DANS DES COMBATS DANS L'EST
DIX-HUIT SOLDATS UKRAINIENS TUÉS DANS DES COMBATS DANS L'EST

KIEV (Reuters) - Dix-huit soldats ukrainiens ont été tués et 54 blessés dans des combats avec des séparatistes pro-russes dans l'est de l'Ukraine, a annoncé mercredi un porte-parole des forces armées ukrainiennes.

Des combats ont éclaté entre forces gouvernementales et rebelles à 25 reprises en 24 heures dans l'est de l'Ukraine près de la frontière russe, a déclaré Andriy Lissenko, alors que Kiev tente de reprendre des positions tenues par des rebelles.

Les forces ukrainiennes ont de nouveau été bombardées depuis le territoire russe et les gardes-frontière ukrainiens situés près de Louhansk ont essuyé des tirs de mortier et d'artillerie durant quatre heures, a ajouté le porte-parole de l'armée ukrainienne.

"Au cours des dernières 24 heures, 18 membres des forces de sécurité ont été tués au combat et 54 ont été blessés", a-t-il déclaré, précisant que les blessés l'avaient été lors de combats en divers endroits dans l'est du pays.

Des résidents de Donetsk, fief séparatiste de l'est de l'Ukraine, ont déclaré que des chasseurs ukrainiens avaient mené des attaques durant la nuit.

"C'était terrible. C'était la frappe la plus puissante que nous ayons connue. Les murs de l'appartement ont tremblé lorsque (le missile) a frappé le marché et l'arrêt de bus", témoigne une habitante de Donetsk qui n'a pas souhaité révéler son identité.

Le porte-parole de l'armée ukrainienne a démenti que des frappes aériennes aient été menées sur la ville de près d'un million d'habitants et a déclaré que l'unique avion présent dans la zone servait à des fins de communication avec les troupes sur le terrain.

Les forces gouvernementales combattent les rebelles séparatistes depuis le mois d'avril dans l'est du pays où la population est majoritairement russophone.

Les combats ont fait plus de 1.100 morts dont des forces gouvernementales, des rebelles et des civils, selon le commissaire aux droits de l'homme des Nations unies.

(Natalya Zinets à Kiev, Maria Tsvetkova et Lina Kushch à Donetsk; Agathe Machecourt pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6194462 le mercredi 6 aout 2014 à 15:25

    Info : pour faire sa guerre en Ukraine, Poutine confisque les retraites des Russes. C'est beau le progrès en Russie.