Dix-huit miliciens houthis tués dans une embuscade au Yémen

le , mis à jour à 11:23
0

SANAA, 2 juin (Reuters) - Dix-huit miliciens chiites houthis ont été tués mardi dans une embuscade tendue par des membres armés d'une tribu à Qaed dans la province d'Ibb dans le centre du Yémen, rapportent des habitants. L'embuscade visait un convoi de miliciens houthis et de soldats fidèles à l'ancien président yéménite Ali Abdallah Saleh qui circulait en direction de Taëz, théâtre de violents affrontements avec les militaires soutenant le président en exil Abd-Rabbou Mansour Hadi. Il s'agit de l'une des plus meurtrières attaques au sol commises depuis plus de deux mois dans ce conflit. Une coalition de plusieurs pays sunnites du Golfe conduite par l'Arabie saoudite mène depuis neuf semaines des raids aériens contre les groupes houthis qui se sont emparés de la majeure partie du Yémen. Le sultanat d'Oman, qui observe une position de neutralité dans ce conflit, tente de jouer les médiateurs entre les milices houthistes et des représentants du gouvernement américain dans un hôtel de Mascate. Selon des responsables yéménites, ces discussions contribuent à rapprocher les points de vue entre le gouvernement en exil de Hadi et les miliciens chiites et pourraient conduire à des négociations officielles sous l'égide de l'Onu. (Mohammed Ghobari à Sanaa et Noah Browning à Dubaï; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant