'Dix hectares de forêt, c'est deux livrets A et l'assurance d'une rentabilité supérieure'

le
2

Gilles Seigne, PDG de la Société Forestière de la caisse des dépôts, résume ainsi l'intérêt d'un placement dans les bois : "Dix hectares de forêt, c'est deux livrets A et l'assurance d'une rentabilité supérieure".

Il est vrai que le marché des forêts est plutôt en forme. En 2015, les forêts ont vu leur prix moyen augmenter de 2,8 %. Les transactions affichent une valeur moyenne de 4 040 euros/ha. Mais il existe de grandes disparités de biens et donc de prix puisque ces derniers varient entre 650 et 11 700 euros/ha.

Sur la période 1997-2015, le prix minimal des forêts a été multiplié par 1,6 passant de 410 à 650 euros/ha alors que le prix maximal a été multiplié par deux passant de 5 900 à 11 730 euros/ha.

Le nombre de transactions a lui aussi augmenté de 6,4 %. Pourtant les surfaces échangées sont en baisse de 3,4 % passant de 113 100 hectares à 109 300 hectares. Cette contraction s'explique essentiellement par la baisse des transactions de massifs de plus de 100 hectares, en repli de 8 %. Malgré cette contraction, la valeur échangée augmente de 6,5 % passant de 1, 095 milliard d'euros en 2014 à 1,166 milliard en 2015.

Les acheteurs sont dans leur grande majorité des particuliers n'ayant pas de profession agricole. Ils représentent en effet 53 % des acquéreurs.

La Société Forestière qui traite 20 % des transactions de massifs de plus de 100 hectares constatent que pour nombre d'investisseurs, la forêt est de plus en plus une valeur refuge. Pour eux, la forêt est un actif de diversification stable bénéficiant d'une fiscalité attractive. La demande est donc très forte alors que l'offre est faible, les propriétaires préférant souvent garder des biens de "bon père de famille". La hausse des prix devrait donc se poursuivre pour les beaux massifs.

On constate également une forte demande pour les petites surfaces de 1 à 4 hectares. Les acheteurs sont alors souvent des personnes habitant à la ...

lire la suite sur votreargent.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ericlyon il y a 7 mois

    C'est un peu simpliste comme affirmation, voire mensonger. Qu'une rentabilité moyenne soit supérieure à celle du livret A bien évidemment mais avec aussi plus de risques dont le risque de perdre de l'argent et aussi la nécessité de s'occuper un minimum de sa forêt alors qu'il n'y a rien à faire pour le livret A.

  • ECP1988 il y a 7 mois

    Qu'en est il de la fiscalité pesant sur le propriétaire (montant , évolution ) et des obligations coûteuses (débroussaillage notamment) ?