Dix ans après le tsunami, l'émotion reste forte en Asie comme en Europe

le
0
Dix ans après le tsunami, l'émotion reste forte en Asie comme en Europe
Dix ans après le tsunami, l'émotion reste forte en Asie comme en Europe

Dix ans jour pour jour après le tsunami, des cérémonies en mémoire aux 220 000 victimes ont débuté ce vendredi en Asie du Sud-Est. L'Indonésie et la Thaïlande, deux pays particulièrement touchés, ont donné le coup d'envoi de cette journée de commémorations. D'autres célébrations sont prévues en Europe, car parmi les victimes se trouvaient de nombreux touristes étrangers venus profiter des plages idylliques de la région...

Hymne national et prières en Indonésie. Ce vendredi, des milliers de personnes ont chanté en ch½ur l'hymne national de l'Indonésie, marquant le début des cérémonies dans un parc de 20 hectares à Banda Aceh, ville la plus proche de l'épicentre du séisme. «Des milliers de cadavres étaient étalés sur ce terrain», a rappelé le vice-président indonésien, Jusuf Kalla, devant une foule de quelque 7000 personnes, nombre d'entre elles en pleurs. Des prières ont été récitées dans les mosquées de la province d'Aceh. Des personnes ont effectué des visites sur les fosses communes où reposent de nombreux morts parmi les 170 000 en Indonésie, pays de loin le plus touché par le drame.

VIDEO. Journée de commémoration en Asie dix ans après le tsunami

Cérémonie et émotion des survivants en Thaïlande.  Dans le sud du pays où la moitié des 5300 victimes du tsunami étaient des touristes étrangers, une poignée de vacanciers se sont rassemblés dans un parc commémoratif dans le petit village de Ban Nam Khem. «J'ai dit à ma femme de courir pour sauver sa vie, ce n'était pas une vague mais un mur noir», a raconté Raymond Moor, un touriste suisse qui a survécu, expliquant comment il avait été emporté par l'eau comme «dans une machine à laver». «Une Thaïlandaise de l'hôtel m'a sauvé la vie en me tirant par dessus un balcon. Elle est morte plus tard», a-t-il raconté en fondant en larmes. 

Non loin de là, Somjai Somboon, 40 ans, a confié qu'elle essayait toujours de se remettre de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant