Dix à vingt ans pour regagner le AAA

le
0
En Europe, l'exemple vient des pays nordiques. Danemark, Finlande et Suède ont ainsi retrouvé la note suprême entre 2001 et 2004 au prix d'une stricte discipline budgétaire

Douloureuse politiquement et financièrement, la perte du «AAA» n'est pas irréversible. Pour preuve, sept pays sur les douze AAA actuels ont regagné le précieux sésame après l'avoir perdu. Mais cela passe par un long processus, une décennie en moyenne, jusqu'à près de vingt ans dans le cas de l'Australie.

À l'échelle européenne, l'exemple vient des pays scandinaves:  Danemark, Finlande, Suède ainsi que la Norvège, très dépendante de la manne pétrolière, victime d'une chute brutale des cours à la fin des années 1980.

Les trois premiers ont perdu leur AAA entre 1983 et 1993 après avoir traversé une sévère crise économique. «La Suède a connu à l'époque une bulle immobilière et boursière tandis que la Finlande a surtout subi le contrecoup de l'effondrement de l'Union soviétique, son principal partenaire commercial», précise Helge Pedersen, chef économique de la banque scandinave Nordea.

C'est au prix de drastiques coupes dans les dépenses publiques et

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant