Divorcer sans juge : une révolution ?

le
1

A compter du 1er janvier, il ne sera plus nécessaire de passer devant un juge. On pourra désormais divorcer devant un notaire ou un avocat. Quels vont être les avantages d’un tel changement ? La marche à suivre va -t-elle être fondamentalement modifiée ? Les explications de Maître Antoine Hurel, notaire. Ecorama du 22 décembre 2016 présenté par David Jacquot, sur Boursorama.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fortunos il y a 11 mois

    il est evident que cette nouvelle loi ne va pas paire a ce qui vivent des affaires des divorces,comme les avocats nombreux dans l opposition!!!