Divorcé(e) : avez-vous droit à une retraite de réversion ?

le
0

La pension de réversion correspond à la somme cotisée pour sa retraite par une personne décédée, qui est versée à son époux/épouse. Toutefois, en cas de divorce, la séparation peut remettre en question ce versement : tout dépend si le souscripteur s'est remarié ou non.

Droit à la retraite de réversion en cas de divorce
Droit à la retraite de réversion en cas de divorce

Pas de remariage : la pension est conservée

Tout changement de situation maritale (concubinage, remariage, divorce) doit être signalé auprès de l'organisme dont dépend votre retraite. Dans le cas d'un fonctionnaire, le signalement se fait au service des retraites de l'État.
Le service public comprend d'ailleurs des cas spécifiques. Le décès d'un ex-conjoint qui était agent public contractuel peut donner droit à une pension de réversion, mais sous certaines conditions.

Ce changement de statut peut entraîner des différences dans le traitement de la pension. Dans le cas où une personne divorcée est décédée sans s'être remariée, la pension de réversion est versée à son ancien conjoint.

En cas de remariage : une pension relative

Dans le cas d'un remariage du souscripteur, la pension de réversion n'est plus entièrement versée au seul ex-conjoint, mais à toutes les personnes avec lesquelles l'assuré a vécu. Pour répartir la pension entre les personnes, seules les durées de mariage sont prises en compte. Cette durée est calculée en nombre de mois.

Il faut rappeler que le montant d'une pension de réversion dépend des revenus individuels. Ainsi, si vous vous remariez, ce sont les revenus du couple, et plus vos seuls revenus qui seront pris en compte pour déterminer votre droit à la pension. De cette façon, un remariage amoindrira, voire anéantira ce droit. Le plafond de ressources à ne pas dépasser est de 31 982,08 euros si vous vivez en couple.

Enfin, les personnes pacsées ou en concubinage ne peuvent prétendre à une pension de réversion.

Quelle est la procédure ?

La demande de pension est la même que vous ou votre ex-conjoint soyez remariés ou non. Peu importe quelle personne en fait la demande : là encore, la procédure reste la même. Pour faire la demande, remplissez un formulaire disponible sur le site du gouvernement : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R1392. La pension est versée mensuellement. Pensez à indiquer la date à laquelle vous souhaitez débuter le versement.

Trucs et astuces

Songez à vérifier que vous ne remplissez pas les conditions d'une éventuelle majoration. Il en existe trois : au titre des enfants, au titre des enfants à charge et au titre de l'âge. Par exemple, concernant la majoration pour les enfants, vous pouvez demander une pension augmentée de 10% par enfant que vous avez élevé suffisamment longtemps.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant