Divorce à l'amiable entre la Société générale et le Crédit agricole

le
0
INFO LE FIGARO - La Société générale s'apprête à reprendre à 100 % le contrôle de Newedge. En contrepartie, la banque verte portera de 75 % à 80 % sa participation au capital du géant de la gestion d'actifs Amundi.

La Société générale et le Crédit agricole annonceront jeudi le dénouement de l'essentiel des liens capitalistiques qui les unissent au sein de deux filiales communes. Selon nos informations, la Société générale s'apprête en effet à reprendre à 100 % le contrôle de Newedge, une société de courtage de produits dérivés, qui était partagée depuis 2008 à parité avec la banque verte. Contrepartie de cette transaction, le Crédit agricole portera de 75 % à 80 % sa participation au capital d'une autre filiale commune, le géant de la gestion d'actifs Amundi (750 milliards d'euros d'actifs sous gestion), dont la Société générale détient le solde. Aucune des deux banques ne souhaitait mardi faire de commentaires.

Cette opération à double détente est d'a...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant