Divisions au sein de l'UMP sur la question du mariage homosexuel

le
0
DIVISIONS AU SEIN DE L'UMP SUR LA QUESTION DU MARIAGE HOMOSEXUEL
DIVISIONS AU SEIN DE L'UMP SUR LA QUESTION DU MARIAGE HOMOSEXUEL

PARIS (Reuters) - Guillaume Peltier, vice-président de l'UMP, a mis en lumière lundi des divisions au sein du principal parti de droite français sur la question du mariage homosexuel.

L'animateur du courant de la Droite forte a déclaré sur RTL que la droite devrait abroger la loi ouvrant le mariage et l'adoption aux couples homosexuels si elle revenait au pouvoir.

Guillaume Peltier a ajouté qu'il était hostile à une candidature de Nathalie Kosciusko-Morizet aux municipales l'an prochain à Paris parce qu'elle s'était abstenue lors du vote de cette loi au Parlement.

"Je souhaite que ça ne soit pas Nathalie qui soit désignée", pour représenter l'UMP dans la capitale, a-t-il ajouté.

"J'appelle l'ensemble de nos adhérents, de nos sympathisants, à se mobiliser pour ceux qui défendent au mieux nos convictions", a-t-il dit.

A Nathalie Kosciusko-Morizet, Guillaume Peltier dit préférer Pierre-Yves Bournazel ou Jean-François Legaret, qui ont déclaré leur hostilité au "mariage pour tous".

Le député Franck Riester a reproché à Guillaume Peltier de mélanger municipales et mariage pour tous et l'a accusé de mentir en disant que la droite abrogerait la loi.

"Tout d'abord, j'en ai assez que M. Peltier mente aux Français", écrit Franck Riester dans un communiqué. "En effet c'est mentir aux Français que de dire que nous abrogerons, même par référendum, la loi sur le mariage pour tous si nous revenons en responsabilité au niveau national. A droite, nous ne sommes jamais revenus sur aucune réforme sociétale votée par la gauche (abolition de la peine de mort, pacs...)", ajoute-t-il.

La droite a du mal à parler d'une seul voix sur ce thème. Si Guillaume Peltier parle d'abrogation, le président de l'UMP, Jean-François Copé, et l'ancien Premier ministre François Fillon préfèrent évoquer une "réécriture" du texte.

Patrick Vignal, édité par Jean-Philippe Lefief

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant