Dividendes: vers un tour de vis fiscal allégé

le
1
INFO LE FIGARO - Le rapporteur UMP du Budget à l'Assemblée va proposer que le relèvement du prélèvement forfaitaire libératoire soit limité en 2012 à 21% sur les dividendes. Il serait de 24% sur les intérêts.

La fiscalité des dividendes sera peut-être moins durcie que prévu. Dans le dernier plan d'austérité, le gouvernement avait décidé de relever, en 2012, de 19% à 24% le prélèvement forfaitaire libératoire, un impôt qui pèse sur les intérêts et les dividendes.

Gilles Carrez, le rapporteur UMP du Budget à l'Assemblée, va proposer que ce prélèvement forfaitaire soit en 2012 de 21% seulement pour les dividendes et de 24% pour les intérêts. Il déposera un amendement en ce sens au projet de loi de finances rectificative qui reprend les mesures d'austérité et sera examiné la semaine prochaine à l'Assemblée.

Comme le gouvernement est opposé à cette mesure d'assouplissement proposée par Gilles Carrez, la bataille s'annonce rude. François Fillon tient absolument à ce que le capital soit autant taxé que le travail. Une égalisation qui passe par la hausse du prélèvement forfaitaire.

Sécuriser les recettes de l'impôt sur les sociétés

Par ailleurs, Gilles Carrez sou

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gacher le mardi 22 nov 2011 à 12:15

    T’inquiètes pas Fillon, je préfère voter pour Marine que pour NS. 500 mds de passif à quelque chose prés et tu oses encore l'ouvrir.Va te faire voir à l'EPAD.